Trottinette Électrique: Guide de nuit pour Rester en Sécurité

Si vous avez déjà fait avec votre trottinette electrique, une bonne balade de nuit, vous savez probablement à quel point cela peut être génial. Il y a quelque chose de tellement cool que les rues vides éclairées par les lumières de la nuit peuvent procurer. Il n’y a rien de tel. Juste vous, votre véhicule et les aventures qui vous attendent.

Conduire trottinette electrique durant la nuit

Rouler en trottinette électrique la nuit est l’un de mes passe-temps favoris ces derniers temps. À en juger par les autres conducteurs de nuit que j’ai vus, je ne suis pas la seule. Je suppose que certains d’entre nous sont des oiseaux de nuit.

En dehors de cela, je me suis souvent retrouvée coincée au travail jusqu’à plus tard. Ou alors, il m’est arrivé de devoir quitter ma maison après le coucher du soleil avec ma trottinette. Je suis sûr que je ne suis pas le seul.

Il y aura de nombreuses occasions où vous devrez (ou voudrez) conduire votre trottinette dans l’obscurité. Il y a quelques points supplémentaires que vous devez garder à l’esprit pour rester en sécurité et avoir un trajet agréable.

Voici tout ce que vous devez faire pour conduire votre trottinette électrique la nuit :

  • Suivre les procédures de sécurité de base comme d’habitude
  • Toujours porter son casque et son équipement protection
  • Vérifiez la batterie et l’électronique de votre trottinette avant de partir en balade.
  • Ayez toujours vos lumières allumées
  • Portez des vêtements ré réfléchissants
  • Ralentir
  • Rester dans des zones bien éclairées
  • Rester vigilant
  • Être particulièrement vigilant au crépuscule et à l’aube
  • Avoir toujours sur soi un téléphone portable chargé

Nous allons expliquer plus en détail ce que signifie chacun de ces éléments.

Peut-on conduire une trottinette électrique la nuit ?

La réponse peut être différente selon l’endroit où vous vous trouvez.

Il y a de fortes chances pour que vous soyez autorisé à conduire votre trottinette électrique la nuit sans problème.

Mais il y a quelques endroits où il est spécifiquement interdit de rouler la nuit. C’est pourquoi vous devez vous renseigner sur les lois locales. Assurez-vous de tout savoir avant de rouler la nuit.

Suivre les procédures de sécurité de base

Que vous rouliez de nuit ou de jour, la sécurité passe avant tout. Les mêmes règles s’appliquent.

Je vous recommande de consulter notre guide complet de sécurité.

Nous en couvrirons les points les plus critiques ici aussi. En outre, nous les ajusterons pour les randonnées de nuit.

Il est néanmoins judicieux d’être conscient de tout ce que vous devez faire pour accroître votre sécurité.

Soyez conscient des lois locales concernant les balades nocturnes.

Connaître le code de la route et la réglementation des trottinettes électriques dans votre ville ou votre pays n’est qu’un début. Vous devez également savoir s’il existe d’autres lois supplémentaires qui s’appliquent à la conduite de nuit.

Les trottinettes électriques sont encore très peu réglementées. Cela signifie que, dans de nombreuses régions, il n’existe aucune loi spécifique les concernant.

Si c’est le cas dans votre ville ou votre pays, votre meilleure chance est de parler à quelqu’un qui s’y connaît.

Apprenez également les lois relatives aux bicyclettes, aux motocyclettes ou à tout autre véhicule de transport personnel. Il y a de fortes chances qu’en l’absence de lois spécifiques aux trottinettes, la police essaie de faire respecter les lois sur les vélos.

Souvent, la législation relative à la conduite de nuit exige que votre véhicule soit équipé de phares en état de marche. Cela s’applique à la fois à la tête et à l’arrière.

Il est très probable que vous deviez également porter des vêtements réfléchissants. C’est une bonne règle générale, mais assurez-vous de faire un peu plus de recherche.

Portez toujours votre casque et votre équipement de protection

C’est une règle de sécurité générale, mais c’est encore plus vrai pour les balades de nuit.

Rouler la nuit signifie une visibilité réduite, tant pour vous que pour les autres participants à la circulation. Les chutes et les accidents sont donc plus probables.

Il est toujours important de porter au minimum un casque adapté à la trottinette. L’équipement optimal comprendrait des coudières et des genouillères, ainsi que quelques autres accessoires de sécurité. Cela est encore plus vrai pour les balades de nuit.

Vérifiez la batterie et l’électronique de votre trottinette avant de partir en balade.

Vous devez vous assurer que tout fonctionne sur votre trottinette avant de rouler dans la nuit. Croyez-moi, ce n’est pas drôle du tout de se rendre compte que votre phare ne fonctionne pas au milieu de votre trajet.

Dans le même ordre d’idées, votre batterie doit être aussi proche que possible de la pleine capacité.

L’éclairage est l’une des plus grandes dépenses de la batterie. Si vous quittez votre domicile la nuit avec une batterie presque vide, il est presque certain que vous vous retrouverez coincé sur la route, avec une trottinette à plat.

Ayez toujours vos lumières allumées

C’est essentiel. Allumez toujours toutes vos lumières disponibles la nuit.

La plupart des trottinettes ont au moins un feu avant et un feu arrière. Les deux doivent être allumés à tout moment. Cela peut littéralement faire la différence entre un trajet normal et un accident de la route.

Certaines trottinettes sont équipées de feux supplémentaires. Elles peuvent se trouver en bas de la trottinette, ou dans une autre position inhabituelle.

Certains modèles ont des lumières qui sont plus du côté décoratif. Par exemple, les lumières disco cool qui brillent depuis le pont et font des visualisations ou des animations.

Où qu’ils soient, c’est une bonne idée de les avoir tous allumés. Ils ne peuvent qu’aider les autres à vous voir et à réagir à temps.

Les trottinettes électriques sont très légères et petites par rapport aux autres véhicules sur la route. Ils sont également très silencieux.

Ce sont généralement des choses positives. Cependant, elles peuvent vous rendre un peu plus discret que vous ne le souhaiteriez pendant la nuit.

C’est pourquoi il est essentiel que toutes les lumières possibles de votre trottinette soient allumées.

Il aide les autres participants à la circulation à vous repérer et à réagir en temps voulu. En outre, cela vous évitera de vous faire arrêter par la police. Conduire un véhicule sans éclairage la nuit est probablement illégal.

Portez des vêtements réfléchissants

Votre trottinette électrique sera probablement équipée de lumières. Cependant, leur intensité varie. Certaines trottinettes ont des feux très faibles. Ils ne permettent pas toujours d’attirer l’attention des autres sur vous.

C’est pourquoi il est également judicieux de porter des vêtements réfléchissants.

La meilleure idée est un gilet fluorescent. Il s’adapte à vos vêtements habituels et constitue un moyen supplémentaire d’informer les autres de votre position dans le trafic.

Vous pouvez obtenir un gilet réfléchissant pour pas cher sur Amazon.

Ralentissez

En raison de la visibilité réduite, rouler à grande vitesse n’est pas une bonne idée.

Vous ne serez pas en mesure d’anticiper les défis de la route.

Sans compter que vous serez beaucoup plus difficile à repérer pour les autres aussi.

N’oubliez pas que, où que vous alliez, vous vous déplacez déjà plus vite qu’un piéton. Rouler vite la nuit, c’est s’attirer des ennuis. Ralentissez et faites attention à la route – vous y arriverez.

Restez dans des endroits bien éclairés

Je crois fermement qu’il faut préparer son itinéraire à l’avance. Surtout lorsque l’on roule dans des conditions qui ne sont pas idéales.

Bien que j’aime rouler la nuit, je ne le fais que dans des zones très familières. J’aime savoir que les zones sont propices aux balades en trottinette.

Planifiez votre itinéraire avant de commencer votre randonnée. Assurez-vous de rouler dans des zones bien éclairées autant que possible.

Comme nous l’avons dit, les trottinettes n’attirent pas beaucoup l’attention. Cela signifie que les conducteurs ou les piétons peuvent ne pas vous voir très bien.

Si vous choisissez de rouler dans des zones bien éclairées, vous atténuerez ce problème.

Restez vigilants

Vous devez toujours être concentré lorsque vous roulez, mais encore plus lorsque vous roulez la nuit.

La visibilité réduite crée des défis supplémentaires, tant pour vous que pour les autres usagers de la route. Vous devrez être concentré à 100%.

De plus, vous roulerez seul, sur un équipement coûteux. Les vols de trottinettes électriques ne sont pas rares. Comme ils deviennent de plus en plus populaires, ils deviennent des cibles de vol de plus en plus fréquentes.

Gardez les yeux ouverts à l’arrière de votre tête et essayez de rouler dans des endroits familiers. Veillez à bien verrouiller votre trottinette si vous la laissez quelque part.

Soyez très vigilant au crépuscule et à l’aube

Un moment critique de la journée est celui où la nuit se transforme en jour, ou le jour en nuit.

Ce n’est pas exactement clair, et pas exactement sombre.

De nombreux véhicules n’auront toujours pas leurs feux allumés.

Toutes les couleurs seront plus ternes. Les formes et les contours seront plus difficiles à reconnaître. Il y aura moins de distinction entre les objets.

Les périodes de crépuscule et d’aube ne durent pas très longtemps. Pourtant, elles peuvent être très délicates. Restez très vigilant pendant ces périodes.

Ayez toujours sur vous un téléphone portable chargé

Dans 99,99 % des cas, vous n’aurez aucun problème à rouler la nuit. Mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. C’est pourquoi il est bon d’avoir votre téléphone avec vous, avec sa batterie complètement chargée.

Quoi qu’il arrive, vous aurez un moyen d’appeler à l’aide. Vous pourrez appeler un ami, un taxi ou tout autre moyen de rentrer chez vous. Alors ne partez pas sans votre téléphone.